En tête A voix autre
RECHERCHER

Cont@cter A voix autre
Accueil du site > A VOIX AUTRE > A Voix Autre n°19 - Eté 2009
Article publié le 2 août 2009.



PRESENTATION

Une voix sans maître

Où trouver « A voix autre »
Exemplaire gratuit et abonnement

Des bras, des plumes et quelques kopecks


EDITO

Deux poids, deux mesures

Quand une entreprise est en « difficulté », les patrons et actionnaires imposent aux employés des réductions de salaires, une flexibilité accrue et vont bien souvent jusqu’au licenciement plus ou moins important ou directement à la délocalisation. Pendant ce temps, ces mêmes patrons et actionnaires continuent d’engranger salaires et bénéfices plantureux. Lorsque le Tiers-Monde crie famine parce que les grands organismes bancaires internationaux l’ont sciemment ruiné avant de détruire son économie locale, il est bien difficile pour les pays occidentaux de réunir quelques millions. Alors que quand les incorrigibles flambeurs que sont les boursiers ont tout claqué, les Etats se réunissent en urgence pour débloquer des sommes pharaoniques. Afin de pouvoir espérer obtenir un prêt bancaire, il faut justifier sa solvabilité, l’utilisation de l’argent et la viabilité du projet quel qu’il soit. Aux banquiers qui se sont jetés aux pieds des Etats pour être refinancés, après avoir craché sur l’état-providence, il n’est même pas demandé de justifier l’utilisation qu’ils font de cet argent. Quand un citoyen se déplace, il est de plus en plus contrôlé, scanné, fiché et s’il n’a pas les bons papiers, il est enfermé puis expulsé. Alors que dans le même temps, l’argent circule librement et bien souvent de manière opaque via les chambres de compensation et les paradis fiscaux sans qu’aucune autorité n’y trouve réellement à redire. Dans le même temps, les lois liberticides se multiplient, principalement envers les mouvements contestataires et souvent via un dangereux flou juridique mais toute proposition sérieuse d’endiguement de la délinquance financière est ignorée ou se perd dans des commissions stériles.

Ces constatations basiques, aussi scandaleuses soient-elles, sont tombées dans le train-train quotidien et n’importunent finalement plus grand monde. C’est pourtant le résultat de la volonté d’une minorité d’accroître leur pouvoir, toujours tant et plus, au détriment d’une majorité. C’est aussi le résultat d’un renoncement, celui d’une majorité qui préfère se laisser berner par le pseudo-confort « offert » par cette minorité. Or, ce « généreux don » est de plus en plus cher et les moyens pour atteindre ce qui a été imposé comme les standards du confort à l’occidentale, sont de plus en plus mis en péril de par la goinfrerie insatiable de la minorité. Le serpent n’est pas loin de se mordre la queue mais il a encore beaucoup de ressources. Au-delà de ses moyens (techniques, médiatiques, financiers ou humains), la plus grande arme d’une minorité dirigeante est bien la confiance aveugle que place en elle la majorité endormie (à grands coups d’histoires ou de coups de matraque). La démission des citoyens ouvre grand la porte à tous les excès de ses dirigeants et les évènements de ses derniers mois ainsi que ses conséquences à venir nous illustrent clairement à quel point le « chèque en blanc » signé aux dirigeants est utilisé au détriment de ceux qu’ils sont censés représenter. Cependant, si la situation a quelque chose de bénéfique, c’est bien d’avoir révélé au grand jour cet état de fait. Frappés de plein fouet dans ce qu’ils avaient espéré construire, les citoyens se réveillent avec la gueule de bois. C’est l’occasion rêvée d’arrêter de consommer aveuglément et de choisir le type d’avenir que l’on souhaite et avec quel partenaire.

LIVRES PRESENTES DANS CE NUMERO

 TOUS LES NUMEROS

  1     2     3     4     5     6  
  7     8     9     10     11     12     13     14     15     16          
  13     14     15     16                 19     20          


VISITE PAR SUJETS


Associations
Courant de pensée & Religion
Ecologie
Economie & Société
Localisation
Lutte & Action
Politique
Soutien
Version papier


VISITE PAR RUBRIQUES


A VOIX AUTRE
AGENDA
ARTICLES
BREVES
CAMPAGNES PERMANENTES
DANS LA POCHE GAUCHE
MEDIAS LIBERTAIRES
PRESENTATION
Soutiens & actions
UNE


5 DERNIERS ARTICLES PUBLIES SUR LE SITE

* Carte Blanche - Papa Becaye Ba, 22 ans, fruit étrange
* Prix Littérature Vieillesse 2011
* Enjeux d’un traité international sur le commerce des armes conventionnelles
* Libye : NON à la guerre humanitaire !!!
* Les marchands d’armes, de braves petits épiciers comme les autres ?