En tête A voix autre
RECHERCHER

Cont@cter A voix autre
Accueil du site > A VOIX AUTRE > A voix autre - Hors série n°2 - Printemps 2008
Article publié le 5 mars 2008.



PRESENTATION

Une voix sans maître

Où trouver « A voix autre »
Exemplaire gratuit et abonnement

Des bras, des plumes et quelques kopecks


EDITO
Ca y est, le salon de l’auto a fermé ses portes. Chaque Belge a eu l’occasion d’aller admirer les mannequins de rêves sensés mettre en valeur la jolie mécanique. Chaque Belge a pu repartir le coeur léger d’avoir pu constater que les constructeurs automobiles font des efforts pour diminuer la consommation de ses modèles tout en garantissant bien sur confort, performances et sécurité. Cependant, tout le monde sait très bien que même si certains modèles consomment moins – pendant que les SUV et autres sportives biberonnent autant ou plus -, il y a bien d’autres mesures à mettre en oeuvre pour ne fut-ce qu’atteindre les modestes objectifs de Kyoto. C’est là qu’interviennent les énergies alternatives. Et la tendance 2008 semble bien être les agrocarburants.

En effet, c’est bien la solution qu’à travers le monde, bon nombre de dirigeants semblent avoir adoptée pour lutter contre le réchauffement climatique et s’assurer une indépendance énergétique vis-à-vis du pétrole (et des pays producteurs). Quoi de mieux en effet qu’un carburant produit sur place, à base de « bio » et qui en plus, ne remettrait pas en cause notre sacro-saint mode de transport fétiche qu’est la voiture ? La solution aux maux de la Terre viendrait-elle tout simplement des produits de la terre ? C’est bien ce que pense l’Union Européenne qui annonce d’ici 2010 des quotas d’agrocarburants élevés auxquels devront se plier ses membres. En Europe comme aux Etats-Unis, en Asie ou en Amérique latine, on veut rouler au vert !

Mais a-t-on pensé à tout ? A-t-on bien réfléchit à l’ensemble des conséquences d’une telle industrie à l’échelle mondiale ? A-t-on pour une fois pensé en terme de viabilité plutôt qu’en terme de solutions à court terme aux profits immédiats ? Avant que l’E.U n’ait pris ces décrets « verts », des voix se sont élevées pour mettre en garde les dirigeants politiques contre cette fausse bonne idée que sont les agrocarburants, des conséquences néfastes réelles que leur utilisation massive auraient sur la planète et ses occupants. Visiblement, ces voix n’étaient pas assez fortes, pas assez nombreuses. Il faudra donc à nouveau et autant que ça sera nécessaire, répéter à nos décideurs politiques qu’il n’est plus temps de jouer avec l’avenir de la planète mais bien d’ouvrir les yeux pour choisir les solutions qui cesseront d’hypothéquer l’avenir de la Terre

- Le bioéthanol a du plomb dans l’aile. p.3
- La biotechnologie pour sauver le monde ? p.4
- Les biocarburants : thème abordé dans une journée d’études à l’ULB. p.6
- Ici et ailleurs : les agrocarburants dans le monde
- Qui se chache dans le champs de soja ? p.13

 TOUS LES NUMEROS

  1     2     3     4     5     6  
  7     8     9     10     11     12     13     14     15     16          
  13     14     15     16                 19     20          


VISITE PAR SUJETS


Associations
Courant de pensée & Religion
Ecologie
Economie & Société
Localisation
Lutte & Action
Politique
Soutien
Version papier


VISITE PAR RUBRIQUES


A VOIX AUTRE
AGENDA
ARTICLES
BREVES
CAMPAGNES PERMANENTES
DANS LA POCHE GAUCHE
MEDIAS LIBERTAIRES
PRESENTATION
Soutiens & actions
UNE


5 DERNIERS ARTICLES PUBLIES SUR LE SITE

* Carte Blanche - Papa Becaye Ba, 22 ans, fruit étrange
* Prix Littérature Vieillesse 2011
* Enjeux d’un traité international sur le commerce des armes conventionnelles
* Libye : NON à la guerre humanitaire !!!
* Les marchands d’armes, de braves petits épiciers comme les autres ?